Boucle de courts-métrages 2019

Description

Tous les jours au Cinéma Galeries

En prime des longs-métrages documentaires, vous pourrez retrouver dans la Salle 3 du Cinéma Galeries une sélection aux petits oignons de courts-métrages, diffusés en boucle. De la reforestation en Écosse, au Népal et au Brésil, on embarque ensuite pour l’Amazonie brésilienne et le peuple Sapara pour ensuite suivre la lutte des peuples indigènes malaisiens pour la sauvegarde de leurs terres. On fait ensuite une plongée presque onirique dans la vie d’une famille colombienne qui doit faire face à une entreprise hydroélectrique vorace… Après, on vous propose un petit court poignant qui témoigne de la réalité des victimes d’accaparement des terres au Cameroun : immersion dans la forêt dense et la vie de ces peuple qui l’habite. Laissez-vous surprendre par cette sélection d’épatants courts-métrages. Entrée gratuite.

 

Les courts-métrages 

 

Enraciner l’espoir

Lewis Davis | 15 min 34

Les forêts couvrent 30 % de la surface de la Terre. On peut facilement les prendre pour des étendues sauvages. Alors qu’en réalité, la majorité des forêts dans le monde sont habitées. Bien que ces communautés vivent à des milliers de kilomètres les unes des autres, elles ont quasiment toutes un point commun. Depuis des siècles, elles sont victimes de discrimination et de marginalisation. Pourtant, alors que les liens entre les forêts et notre climat deviennent de plus en plus plus évidents se pourrait il que les communautés forestières, longtemps considérées comme un obstacle au progrès, jouent un rôle de premier plan dans la lutte contre les changements climatiques ?

 

Vêtements Sapara, une tradition en danger

Yanda Monthahuano & Samanta Castro | 10 min 08

Pendant des siècles, les Saparas de l’Amazonie équatorienne fabriquaient leurs vêtements avec le tissu résistant et naturel que la forêt cultive pour eux. Au fur et à mesure que les gens se sont habitués aux vêtements commerciaux, cette tradition a été de plus en plus négligée.

 

En enlevant l’écorce de l’arbre et en la battant pour ramollir les fibres, ils apprivoisent le cortex dur du llanchama et le transforment en une matière textile. Cela semble simple, mais il faut une équipe de personnes et plusieurs jours de travail pour développer ce produit qui est actuellement sous-évalué sur le marché.

 

Arturo Santi de la communauté Jandiayaku, héritier de ce savoir millénaire, le transmet aux jeunes afin qu’ils puissent préserver cette technique ancienne qui peut offrir une alternative durable pour l’avenir et illustre le lien historique et profond de leur communauté avec leur maison forestière.

 

Le vol des terres de Mulu

Bruno Manser Fonds | 11 min 54

De plus en plus de forêts pluviales sont détruites pour les plantations d’huile de palme. Dans la partie malaisienne de Bornéo, la forêt voisine du Parc national du Mulu, protégé par l’UNESCO, est en cours de déboisement. Les droits fonciers de la population autochthone ne sont pas respectés par les compagnies d’huile de palme. Le film « Le Vol des Terres de Mulu » montre la résistance des communautés Penans et Berawan/Tering contre la destruction de leurs forêts pour la production alimentaire.

 

Tierra Mojada

Juan Sebastian Mesa | 17 min

Au milieu d’un Jungle Canyon, Oscar, un garçon de 13 ans, finit de faire deux tombes peu profondes. Sa maison est située au milieu d’un grand projet hydroélectrique et c’est le dernier jour pour l’expulser. Un bruit de tronçonneuse se fait entendre au loin. Un Oscar épuisé entre chez lui, une dernière fois. Deux vieux, ses grands-parents, attendent patiemment dans la cuisine. Le silence sombre qui entoure la maison est interrompu par un grondement bruyant qui résonne dans la vallée. Entourés de silence, ils sortent par la cour. Le sort de chacun commence à peine à être entaché par la violente incursion du progrès qui s’est teintée de rouge.

 

Sans terres ni loi

Clément Louis Kolopp | 23 min

Au Cameroun, il existe un problème fondamental, enfoui dans la terre. Fertiles, pleines de ressources, les terres sont le problème. Des sociétés d’exploitation s’arrachent chaque hectare de forêt, aux dépends de l’environnement, et des populations locales. Dans les régions du Nord, du Sud, et du Centre du Cameroun, Norbert, Emmanuel et Joseph font face aux mêmes situations désespérés : une population contre des entreprises, avec pour armes leurs associations, le droit, et leur détermination.

 

Peuples pygmées de la RDC

Paul Redman | 6 min 03

Marginalisés depuis des décennies, les peuples pygmées luttent pour la reconnaissance et les droits fonciers. Même le terme  » pygmées  » est empreint de racisme et de préjugés historiques, ils ne sont pas traités comme des citoyens égaux dans leur pays d’origine. Au cœur de la culture pygmée se trouve leur forêt, au cœur de leurs croyances spirituelles, et leur patrimoine ancestral, c’est aussi leur source de nourriture et de subsistance. De vastes étendues de leur territoire sont exploitées par des sociétés internationales sans le consentement des Pygmées. Mais le mouvement pygmée se développe et s’organise sous l’impulsion de la jeune génération, dont l’élan est soutenu par la solidarité.

 

Plantae

Guilherme Gehr | 10 min

En coupant un arbre massif au plus profond de la jungle amazonienne, un bûcheron contemple une réaction inattendue de la nature. Un regard sur les conséquences irréversibles de la déforestation et de l’asservissement de l’homme au reste de l’humanité.

Thèmes

Notre newsletter

Quatre e-mails par an avec les dernières infos et occasionnellement un message important.