Kits de Projection Alimenterre

Pour faire vivre les films du Festival Alimenterre toute l'année

Vous êtes une association, un groupe de citoyens, un comité de quartier, un éducateur, une pme… et vous souhaitez organiser une projection-débat sur les enjeux agricoles et alimentaires ?

Nous vous proposons de diffuser vous-mêmes un film sélectionné par le Festival via les « Kits de Projection Alimenterre ».  

Ce que comprend un kit :

  • Le film via un lien de téléchargement ou une clé usb
  • Une fiche pédagogique (comprenant des pistes d’animations de débat)
  • Un Mini-Guide organisation projection
  • Des droits de projection adaptés (de gratuit à 350€) en fonction du type de votre événement. Trois critères nous permettent de déterminer le prix :
    1. La projection est-elle privée ou publique ?
    2. Quel nombre de participants visez-vous ?
    3. L’entrée est-elle payante (combien?) ou pas ? 

Votre rôle :

Vous avez le choix entre plusieurs films 

Pour organiser une projection, n’hésitez pas à envoyer un message à  maryse.williquet@sosfaim.ong

Image_Merci_Pour_La_Pluie

Il y a cinq ans, le fermier kenyan Kisilu Musya a commencé à filmer sa famille, son village, les inondations, les sécheresses et les orages à proximité. En fait, au fur et à mesure, c’est l’impact du changement climatique ainsi que son coût humain qu’il documente.  La lutte de Kisilu prend de l’ampleur entre Oslo et Paris où il va se confronter à l’inertie, la bureaucratie et l’arrogance. « Merci pour la pluie » est un conte inspirant et captivant d’un optimiste infatigable, qui teste les limites de la lutte pour un monde plus vert. Vers la fiche film

Image_Dead_Donkeys_Fear_No_Hyenas

 L’Ethiopie est une des zones agricoles les plus productives et rentables au monde. Avec le consentement de l’UE ou de la Banque mondiale, le gouvernement éthiopien loue à des investisseurs étrangers des millions d’hectares de terres prétendument non utilisées. Les productions sont exportées loin d’Afrique alors qu’en parallèle des centaines de tonnes d’aide alimentaire arrivent au pays qui connait les expulsions forcées les plus massives de l’histoire moderne, la perte de moyens de subsistance des petits agriculteurs, la répression sévère des protestations. Vers la fiche film

Image_Cercle_du_Poison

Alors que plusieurs pesticides ont été interdits aux États-Unis pour leurs effets dangereux sur la santé et l’environnement, les entreprises sont toujours autorisées à les fabriquer pour l’exportation. Cette politique envoie un message au monde : les vies américaines sont plus précieuses que les autres. Mais c’est sans compter sur l’ironique retour de flammes : puisque ces produits volatils toxiques circulent dans le monde entier, à un moment donné, ils retournent indéniablement aux États-Unis, dans les aliments importés, via le fameux « cercle du poison ». Vers la fiche film

empire-de-lor-rouge

Que mange-t-on quand on ouvre une boîte de concentré, verse du ketchup dans son assiette ou entame une pizza ? Des tomates d’industrie. Transformées en usine, conditionnées en barils de concentré, elles circulent d’un continent à l’autre. Toute l’humanité en consomme, pourtant personne n’en a vu. Où, comment et par qui ces tomates sont-elles cultivées et récoltées ? Ce film remonte une filière opaque et très lucrative, qui attise les convoitises : les mafias s’intéressent aussi à la sauce tomate. L’Empire de l’or rouge nous raconte le capitalisme mondialisé. Il est le roman d’une marchandise universelle. Vers la fiche film

Planete lait

En Europe, en Asie ou en Afrique, le lait s’impose comme le symbole de la croissance démesurée d’une production mondialisée. Comment les vaches sont-elles devenues les fournisseurs d’une industrie hautement technologique ? Qui trouve-t-on derrière ce marché ? Existe-t-il des alternatives? Quels sont les bienfaits du lait ? Ce film part à la rencontre des agriculteurs, des représentants de la filière laitière, des politiques, des lobbyistes et des scientifiques sur plusieurs continents en quête de réponses. Vers la fiche film

Notre newsletter

Quatre e-mails par an avec les dernières infos et occasionnellement un message important.